le linge Basque

Du lin au Pays Basque

          Le lin a toujours été présent dans les prairies et les fonds des vallées. Vers la fin du 14éme siècle les basques l’ont cultivé dans les jardins et les fermes. Ils le tressent et devient alors vêtement ou ornement religieux pour le plus souvent des rites funéraires. Il est également utilisé pour couvrir les bœufs du soleil et des mouches, couverture typique du pays basque appelée "mante à bœuf" c’est sans doute de là que l’on trouve l’origine du linge basque.

 

La " mante à bœuf "  et l’origine du linge basque.

Ces grandes toiles, rectangulaires de lin, bordées de sept rayures colorées, étaient fixées sur le dos des bœufs et des vaches de trait.

Cette coutume reste sujet à des interprétations diverses : souci de protection des bêtes contre les agressions de parasites ou protection contre les brûlures du soleil. D’autres vous diront que cette coutume était une façon de se démarquer des autres, de montrer son appartenance à un corps de métier, bleu pour les pêcheurs, vert pour les agriculteurs et rouge pour les éleveurs, on dit aussi que la largeur des rayures indiquait la position sociale de la maison. Au nombre de sept, elles représentent les sept provinces qui forment le Pays Basque. Trois se trouvent au nord des Pyrénées, en partant de l’ouest et en allant à l’est on trouve : Labour, Basse Navarre, Soule et au sud des Pyrénées on trouve quatre provinces : Guipúzcoa, Biscaye, Alava et Navarre. Zaspiakbat disent les Basques ce qui signifie :" Les sept en un".

          Vêtements, draps de lin, linceuls, mouchoirs et autres toiles sont d’autant de déclinaisons qui font de la culture et du tissage du lin, des activités importantes au XVIIIème siècle. Entre Pays Basque, Bigorre et surtout Béarn la fabrication familiale et artisanale des toiles, constitue une grande richesse économique locale : entre 1781 et 1782, on recense prés de 2000 métiers à tisser dans le Pays Basque

          Hélas, les guerres du XVIIIème siècle, l’industrie mécanique du tissage l’arrivée du coton, des textiles nouvelles générations ont marqué la fin de la culture du lin et par la même le déclin des machines à tisser.

 

          Ce n’est que depuis quelques années que quelques grandes maisons de tissage ont décidés de relancer la distribution du linge basque. Le linge Basque jouit aujourd’hui d’une très bonne réputation, résistance, simplicité solidité, remis constament au goût du jour.


Le linge basque mettra de l’âme à votre intérieur et lui donnera un cachet tout particulier.

 

 
French (Fr)English (United Kingdom)